Un attentat contre le CRIF déjoué en septembre dernier à Lyon ?

Publié le par sarealnews

LYONMAG
LYONMAG

Selon le Progrès qui relate cette affaire ce mardi, deux frères, affiliés au groupuscule "Forsane alizza", et interpellés les 16 et 18 septembre dernier à Vaulx-en-Velin, avaient des projets pour le moins ambigus.

Ces arrestations avaient été menées après l'écoute d'une conversation téléphonique au début du mois de septembre où l'un des deux hommes affirmait : "c'est pour mi-septembre", "il faut tout préparer pour le 16 et après c'est à vue".
Dans les appartements des deux frères Bekhaled, les enquêteurs ont notamment trouvé des armes, des gilets de police, un gyrophare, une sirène ainsi qu'un brouilleur d'ondes. L'emblème noir de l’État islamique était également visible sur la télé d'un des deux hommes.

Ces éléments laissent ainsi penser aux policiers de la direction générale de sécurité intérieure qu'un attentat antisémite était imminent à Lyon ; une soirée organisée par le Crif, le conseil des institutions juives de France dans le bâtiment du Conseil Régional dans le 2e arrondissement aurait pu être l'une des cibles. Elle devait avoir lieu le 17 septembre, soit le lendemain de l'interpellation du premier frère.

La famille Bekhaled est bien connue des services de renseignement français. Trois autres frères sont actuellement en Syrie où ils combattent dans les rangs des forces islamistes. Un de leurs beaux-frères a trouvé la mort l'an dernier dans le pays en guerre. Enfin, l'une des soeurs Bekhaled, interpellée à Meyzieu en 2014, était soupçonnée de recruter pour les filières djihadistes.

LYONMAG

http://www.lyonmag.com/article/70211/un-attentat-dejoue-en-septembre-dernier-a-lyon​

Commenter cet article