Les fantômes de la nuit de cristal resurgissent en France et en Europe

Publié le par sarealnews

La police affronte des émeutiers le 20 juillet 2014 à Sarcelles (AFP)
La police affronte des émeutiers le 20 juillet 2014 à Sarcelles (AFP)

Chaque année, le jour anniversaire de la Nuit de cristal, nous rappelons les violentes attaques contre les Juifs qui ont amené à l'Holocauste et nous nous demandons ce que nous aurions fait si on avait été confronté à cette épreuve. En pensant à la Nuit de Cristal, il faut aussi considérer l'effusion de violence contre les communautés juives en Europe cet été qui nous a fait revivre les douleurs du passé mais qui doit nous permettre d'en tirer les leçons pour aujourd'hui.(...)

Cet été, nous avons vu en France, en Allemagne et ailleurs en Europe, la rhétorique antisémite suivie d'agressions contre des juifs et des attaques contre des synagogues, des magasins et d'autres institutions de la communauté. Les différences avec la Nuit de Cristal sont criantes et significatives, mais les similitudes ne peuvent pas être ignorées.(..) Roger Cukierman, à la tete du CRIF, en a fait le lien et explicite: "On n'a jamais vu quelque chose comme ça, cela ressemblait à la Nuit de Cristal en 1938 en Allemagne ". De même en Allemagne, où les gens scandaient "Juifs au gaz" lors de rassemblements anti-israéliens cet été et où des cocktails Molotov ont été lancés sur des synagogues, Dieter Graumann, le président du Conseil central des Juifs d'Allemagne a déclaré: «Ce sont les pires moments depuis l'époque nazie. "(...)

Les Juifs d'Europe ont été terrorisés par la Nuit de Cristal, et parmi les éléments de la société en Europe aujourd'hui, ils sont terrorisés une fois de plus par la haine antisémite, notamment, mais pas seulement, liée au conflit israélo-palestinien. La terreur est due à une accumulation d'incidents au cours des dernières années.(...)

L'antisémitisme n'a jamais quitté le continent, mais sa récente transformation de la rhétorique à la violence, y compris les meurtres dans une école juive à Toulouse et le musée juif de Bruxelles, a provoqué un changement radical dans la confiance des communautés juives à travers l'Europe. La plupart des dirigeants politiques européens ont condamné les incidents antisémites dans leurs pays, mais l'indifférence parmi le public est choquante et consternante.(...)

"Never again" se dresse. Il n'y aura pas un autre Holocauste. Mais la Nuit de Cristal est une autre histoire. Laissez-nous en tirer les leçons, pas pour éviter un autre Holocauste, mais pour éviter une catastrophe différente qui est la terreur lente des Juifs d'Europe qui vont etre confrontés au terrible choix d'abandonner leur identité ou de prendre la fuite.

Abraham H. Foxman est le directeur national de l'Anti-Defamation League et un survivant de l'Holocauste.

JTA Jewish news

spectre

Publié dans israel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article